CHARGEMENT

LE MANKING OFF


L'idée de la Marche des Dinosaures nous est venue en 1996. À l'époque, j'étais producteur de télévision scientifique à la BBC et je savais qu'ils étaient à la recherche d’une grande série sur la paléontologie. Ils souhaitaient en particulier satisfaire le public le plus large possible, pour faire vivre le sujet. Ce n'était que quelques années après la sortie de Jurassic Park, qui avait créé une nouvelle référence dans l'imagerie des dinosaures, et j'ai proposé naïvement d'utiliser les mêmes techniques pour réaliser une série de programmes d'histoire naturelle préhistorique. J'avais l'image d'un petit raptor qui tentait d'attraper des libellules dans la lumière du soir d'un été du Crétacé - l'un de ces animaux extraordinaires faisant quelque chose de tout à fait normal et naturel. En fait, le but était de créer une expérience immersive à la fois dans le spectaculaire et l’information.

En approfondissant, j'ai réalisé combien cela serait difficile à réaliser. Le premier devis que j'ai eu pour créer ces dinosaures informatiques était de 10 000 dollars US par seconde, ce qui dépassait largement le budget de la télévision, Jurassic Park n'ayant que neuf minutes de dinosaures, alors que nous avions besoin de trois heures. Mes premières idées se sont donc concentrées sur les insectes, les plantes et les paysages du Mésozoïque, avec quelques dinosaures ici et là. Heureusement, ma recherche de sociétés de graphisme britanniques m'a amené vers Framestore où j'ai rencontré Mike Milne. Il a compris exactement ce que j'essayais de faire et a montré une flexibilité et une imagination qui nous ont permis de réduire le coût de l'animation. D’un seul coup, grâce à Mike et son équipe, je pouvais avoir une émission remplie de dinosaures.

Nous avons tourné un pilote de six minutes au milieu de vieux pins méditerranéens à Chypre et cela a suffi à persuader la BBC, Discovery et BBC Worldwide de financer la série. Il était essentiel que cette vision du passé soit aussi précise que possible, même si elle ne pouvait être fondée que sur des conjectures scientifiques. Pendant six mois, nous n'avons fait que de la recherche - en choisissant soigneusement les moments du Mésozoïque que les scientifiques connaissaient le plus.

Afin de créer une image complète du passé, nous avions besoin de toutes les informations que nous pouvions obtenir. Puis, entre l'été 1997 et l'hiver 1998, le producteur Jasper James et moi-même avons emmené une petite équipe de production dans certains des derniers endroits sur Terre où des plantes et des arbres anciens survivent encore afin de trouver les décors adéquats pour nos dinosaures. Ces petits endroits de nature sauvage intacte sont parmi les plus beaux de la planète et nous avons vraiment eu le privilège de passer des semaines à les filmer. Entre autres les forêts d'araucaria de Nouvelle-Calédonie et du sud du Chili, les forêts de séquoias en Californie, le trou de hêtres sur l'île du Sud en Nouvelle-Zélande et le Labyrinthe en Tasmanie.

Pendant que les équipes de tournage étaient installées dans les forêts du sud du Pacifique, filmant de jolis plans de paysages vides, Mike Milne et son équipe d'animateurs ont commencé à travailler sur les dinosaures. Utilisant les nombreux conseils de paléontologues, nous avons construit des modèles précis de près de 20 dinosaures (et plusieurs autres créatures étranges et merveilleuses de la même époque), puis les avons scannés dans l'ordinateur. L'équipe a ensuite fait face à une énorme tâche. Elle a essayé quelque chose qui n'avait jamais été tenté auparavant, même à Hollywood - des heures d'animation photoréaliste de haute qualité. Le premier épisode a pris une année pour l’animation, mais une fois que l'équipe de Mike a surmonté ses problèmes initiaux, les cinq derniers ont seulement pris six mois.

Une fois que nos créatures ont été opérationnelles, elles sont apparues magnifiques et soudainement l'époque s'anima : marchant, courant, se nourrissant et se battant, toute une ménagerie de créatures dont beaucoup n'avaient jamais été vues en dehors des pages des revues scientifiques. Après avoir vu pour la première fois les images de notre Allosaurus polaire errant parmi les podocarpes de Nouvelle-Zélande, j’ai su que nous avions créé quelque chose de très spécial. Les six émissions d'une demi-heure ont été terminées et diffusées en octobre 1999 sur la BBC1.

TIM HAINES
Créateur et producteur de la série de la BBC « La Marche des Dinosaures– Le Spectacle live»