CHARGEMENT

À PROPOS DU SPECTACLE

Les Trias

De 245 à 208 millions d'années

L'extinction permo-triassique s'est produite il y a environ 248 millions d'années. C'est la plus grande extinction connue. Environ 95% de toutes les espèces et 60% des genres se sont éteints, y compris de nombreux animaux marins (comme le trilobite). L'extinction au cours du Permien pourrait avoir été causée par un refroidissement mondial, des éruptions volcaniques ou une diminution de la surface du plateau continental lors de la formation du continent géant, la Pangée. Cette extinction catastrophique et ce réarrangement continental ont ouvert la voie à l’apparition des dinosaures et des mammifères.

Il n'y avait pas de dinosaures au début du Trias, mais il y avait beaucoup d'amphibiens et quelques reptiles et dicynodontes (comme le Lystrosaurus). Au début du Trias, les coraux sont apparus et les ammonites ont réapparu. Les prairies et les plaines du Trias devaient être recouvertes de fougères, de cycadales basses, de mousses et de prêles, car ces plantes dominaient la terre et, les conifères prospéraient dans l'hémisphère nord. Il n'y avait ni herbe ni fleurs.

La première moitié du Trias était sèche et hautement saisonnière, avec des variations annuelles de température particulièrement importantes dans le vaste intérieur continental de la Pangée. Le bas niveau des océans a probablement amplifié les températures extrêmes. L'environnement était rude avec des déserts et des étendues sauvages. Il y a 230 millions d'années, une espèce unique de reptile est apparue, le dinosaure. La plupart des dinosaures du Trias étaient de petits bipèdes mais, à la fin du Trias, les premiers grands sauropodes sont apparus.

Le Jurassiquel

De 208 à 144 millions d'années

Au début de la période jurassique, les continents terrestres étaient encore entassés, rendant une grande partie de l'intérieur des terres sèches et désertiques, puis ils ont commencé à s'éloigner alors qu’il n'y avait pas de glace aux pôles. Il y avait eu une extinction mineure à la fin de la période du Trias, ce qui a entrainé une abondance de dinosaures au Jurassique.

Pendant le Jurassique moyen, le supercontinent de la Pangée a commencé à dériver. Une scission nord-sud est apparue au milieu et à la fin du Jurassique, la séparation des continents de Laurasia et de Gondwana était presque complète. Au cours du Jurassique, le niveau des océans a commencé à monter, probablement en raison d'une intensification de la propagation des fonds sous-marins. Il en est résulté l'inondation de vastes zones des continents. En conséquence, les déserts ont commencé à reculer et les températures continentales se sont stabilisées. Parallèlement, la Pangée a commencé à se diviser en unités plus petites, ce qui a amené plus de terres à être en contact avec les océans. La présence des océans voisins a également augmenté l'humidité, de sorte que les climats dans le monde entier sont devenus plus humides et plus chauds. Cet effet a créé un environnement chaud et tropical. Les déserts ont été remplacés par des forêts luxuriantes de conifères et de vastes prairies de fougères.

Le Sauropode herbivore est devenu la plus grande créature à jamais marcher sur terre. Les Allosaures sont apparus comme les premiers prédateurs. Certains des plus petits carnivores ont développé un plumage et ont commencé à voler, y compris l’Archéoptéryx (Aile antique). Une extinction de masse mineure s’est produite vers la fin du Jurassique. Au cours de cette extinction, la plupart des Stégosaures et des énormes Sauropodes a disparu. La cause de cette extinction est inconnue.

Le Crétacé

144 à 65 millions d'années

Au cours du Crétacé, le supercontinent de la Pangée a achevé sa désintégration en continents actuels, quoique leurs positions aient été sensiblement différentes. Bien que le Gondwana soit encore intact au début du Crétacé, il s'est lui-même désintégré, alors que l'Amérique du Sud, l'Antarctique et l'Australie se séparaient de l'Afrique. L'océan Indien s’est formé. Une telle activité de séparation a entrainé l’apparition de grandes chaînes de montagnes sous-marines le long des trépointes, élevant le niveau de la mer dans le monde entier. La Laurasia a commencé à tourner dans le sens des aiguilles d'une montre et s'est déplacée en direction du nord avec l'Amérique du Nord au nord et l'Eurasie au sud.

L'environnement était chaud et subtropical et il n'y avait pas de glace aux pôles. Le niveau des océans était élevé. De larges feuilles ont remplacé les conifères et les plantes à fleurs sont apparues pour la première fois et sont devenues la flore dominante. Le paysage ressemblait beaucoup au paysage d’aujourd'hui, mais il n'y avait toujours pas de graminées. Sur terre, les mammifères constituaient une partie de la faune encore relativement mineure. Dans le ciel, les Ptérosaures étaient communs au Crétacé inférieur et moyen, mais au fur et à mesure que le Crétacé avançait, ils ont fait face à la concurrence grandissante de la radiation adaptative des oiseaux. Les dinosaures ont continué à se diversifier et à dominer le paysage. Les Hadrosaurus, Ankylosaurus et Ceratopsias herbivores sont apparus. De nouveaux groupes de carnivores se sont développés, y compris les Tyrannosaures, les Spinosaurus et les Droméosaures. L'une des explications les plus largement acceptées pour l'extinction massive de la vie animale et marine à la fin du Crétacé est la collision d'un météore avec la terre. De nombreux facteurs d’évolution de l’environnement ont contribué à la disparition des dinosaures ; cependant, il semble que l'impact d'un corps extraterrestre ait été le facteur décisif.